Jacques Biolley
Chirurgie esthétique

Front et sourcils

Grâce au lifting frontal, le visage retrouve sa fraîcheur et le regard s’ouvre.

Objectif de l'intervention

Généralement pratiqué par voie endoscopique, le lifting frontal a pour but d'embellir et de lisser le haut du visage et le front. Il corrige aussi la ptose (descente) éventuelle des sourcils. Cette intervention a pour but d'ouvrir le regard et de redessiner les contours du front. Les yeux se dégagent et l'expression générale du visage s'allège. Toutes les personnes, femmes et hommes sans distinction, la demandent de plus en plus souvent.

L'intervention

Le lifting frontal se pratique en milieu hospitalier ou en ambulatoire. On effectue une incision dans les cheveux des deux côtés. Le chirurgien décolle la peau vers les fibres du muscle frontal et des muscles situés entre les sourcils, sous assistance endoscopique. Les muscles de la ride du «Lion» sont affaiblis, puis la peau est tendue vers le haut et l'excès de peau est glissé vers l'arrière de la tête. Les incisions sont soigneusement suturées avec du fil.

Suites opératoires

Le lifting frontal a des suites opératoires relativement simples. La traction du lifting sur le front provoque une petite tension qui peut occasionnellement entraîner des maux de tête transitoires et une diminution passagère de la sensibilité du cuir chevelu. Environ une semaine après l'intervention, les fils sont retirés et les symptômes disparaissent.

Risques

Dans de rares cas, on constate des hématomes accompagnés d'une petite enflure plus rarement, des cicatrices hypertrophiques nécessitent une correction ou des infiltrations. Certaines personnes cicatrisent moins bien, en raison de la fumée par exemple.