Jacques Biolley
Chirurgie esthétique

Lipostructure (lipofilling)

La lipostructure permet de combler et donc d’atténuer certaines rides du visage par auto-greffe de cellules graisseuses. Elle offre le grand avantage d’être durable, contrairement aux injections d’acide hyaluronique. De nombreuses personnes optent pour cette solution après avoir eu recours pendant quelques années à des produits résorbables.

Objectif de l'intervention

La lipostructure vise à restaurer la plénitude d’un visage amaigri ou marqué par les premiers effets du vieillissement en lui redonnant durablement ses volumes et formes. L’effet repulpant commence à apparaître après 2 à 3 semaines, mais il s’apprécie pleinement 3 à 6 mois après l’intervention. Le visage est plus plein, il paraît rajeuni.

L'intervention

La lipostructure se pratique sous anesthésie locale ou générale. Le prélèvement et la réinjection se font au cours de la même intervention. Le chirurgien repère précisément les zones de prélèvement – ventre ou cuisses – puis procède à une micro-incision indolore à l’aide d’une très fine canule d’aspiration. Après une centrifugation destinée à isoler les cellules graisseuses, les microparticules de graisse sont réinjectées selon une technique qui permet aux cellules greffées de s’intégrer dans les cellules environnantes.

Suites opératoires et risques

En général, les suites post-opératoires sont indolores. Le gonflement des tissus (œdème) disparaît en général 5 à 15 jours ; les ecchymoses (bleus) se résorbent en 10 à 20 jours. Les vraies complications sont rares. La plus fréquente est une hyper-correction. Le chirurgien injecte en effet une quantité excessive de graisse pour tenir compte d’une résorption moyenne d’environ 30%. Dans de très rares cas, l’excès de graisse peut être retiré par micro-liposuccion.